image de malle avec des bijoux fantaisies
Blog Bijou Art nouveau: les pendentifs
Bijou Art nouveau: les pendentifs

Suite à l'article sur les peignes Art nouveau, je vais me pencher sur les pendentifs. Ceux qui me plaisent le plus représentent une figure féminine. Il émane de ces créations une grâce et une délicatesse qui me touchent. Le mouvement est important pour donner de la légèreté au bijou.



Le pendentif de René Lalique, Tête de femme coiffée de deux fleurs de pavot vers 1898-1899, transcrit bien le mouvement des cheveux et la finesse du bijou. Le personnage de profil a un côté romantique, les fleurs de pavot ajoute à cette sensation. Les cheveux tourbillonnent autour du visage et me font songer à une lyre. C'est une réalisation très poétique. La perle en pendant clôt à merveille l'ensemble. Ce pendentif est très luxueux, il est composé d'or fondu ciselé et gravé, de calcédoine blanche sculptée, d'émail translucide et opaque et d'une soufflure de perle.



Les joailliers jouent avec la courbe du corps féminin et des motifs floraux pour arriver à une composition magnifique, tout en finesse. Le pendentif Le Réveil de la Maison Vever, datant de 1900, illustre parfaitement cette grâce du corps féminin. Cette femme vient de se lever, on a l'impression qu'elle sort de son cocon végétal. La forme ondulante magnifie les courbes féminines. C'est un travail tout en finesse qui décrit bien la sensation de réveil, le corps se déplit petit à petit. On retrouve la perle en pendant. Celle-ci a un aspect brut, naturel, elle n'est pas taillée. Ce qui ajoute à l'originalité du bijou et transcrit le concept même de l'Art nouveau.
Le pendentif est luxueux par l'ajout de brillant pour sublimer la composition du bijou.

Le pendentif magnifie un décolleté. Il y a une certaine mise en abîme: la femme porte un collier figurant une représentation idéale pour l'artiste. La grâce de ces oeuvres est sans conteste.

Il existe bien sûr d'autres motfis où la faune et la flore sont représentées qui sont tout aussi beaux.

Les images proviennent du Centre de Documentation des musées, sur le site des Arts décoratifs.

 

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Votre site web:
Commentaire: